Mes tableaux sont presque tous d'une seule taille: 50cm x 60 cm, la taille maximale que mes problèmes de santé me permet.  Je fais une exception chaque année  à l'occasion du  salon de la peinture à l'eau au Grand Palais  pour lequel j'éxécute au moins un grand format 80 x 100 et je suis contente de le pouvoir encore.

Je peins dans le sens horizontal, la partie gauche est chargée mais le tableau s'éclaire sur la droite. Quand je termine une série de tableaux sur le même thème et qu'il est chargé en émotion, alors arrive une autre série très légère. Je n'ai pas à m'en occuper, cela s'installe tout seul.

L'horizontalité de mes oeuvres me rassure et fabrique une assise avec laquelle je me sens bien. La verticalité au contraire me met mal à l'aise et incite au vertige.