Deux tableaux marron: en deux coups de pinceau très larges, voilà des signes qui échappent à tout bon sémiologue. Ils sont très forts et doux en même temps, c'est pourquoi la couleur sépia m'est apparue comme la plus appropriée. Ils sont rehaussés de pastel, d'encre et d'aquarelle.

Les plumes: les plumes des oiseaux sont très graphiques et particulièrement celles des pintades. Moins prétentieux, les canards blancs évoquent plus la basse cour. Tout cela me renvoie à un univers d'enfance. J'ai pris plaisir à me souvenir de cette boue où évoluaient des volailles fières. 

 

Les dessins au crayon: cet été les magasins regorgeaient d'albums de coloriage pour adultes. J'ai eu plaisir à effectuer cette régression à ma manière ; se comporter comme un enfant est un luxe.

Deux compositions argentées: composer un tableau sans trop de rigueur, voilà qui est plaisant. Prendre à rebrousse poil tous les codes de composition et de couleur c'est intéressant. Les feuilles argentées et la peinture argent sont difficiles à utiliser car elles sont le signe de Noël et c'est une gageure que de les employer.

  

  • P1030372
  • P1030375
  • P1030377
  • P1030378
  • P1030380
  • P1030383
  • P1030385
  • P1030386
  • P1030389

Simple Image Gallery Extended