J’ai organisé une exposition dans mon atelier de Bouafle qui s’intitulait "papiers d’atelier" et qui comprenait des tableaux nouveaux et anciens. Ma peinture a ceci de particulier qu’elle ne ressemble à aucune autre et cette différence est palpable dans les salons de peinture où je forme une catégorie à moi seule.

 Cette différence,  je ne l’ai pas cherchée et elle s’est imposée à moi depuis longtemps, je ne la cultive pas non plus car les thèmes choisis sont quelque chose d’imprévisible  et dépendent souvent de l’instant. C’est pourquoi la plupart du temps je choisis de  faire des expositions  personnelles  car elles mettent mieux en valeur mes tableaux.

Ces tableaux sont en fait des papiers. Ma technique personnelle est fondée sur l''aquarelle en majorité, avec des rehauts d''encre auxquels s''ajoutent parfois des matériaux divers en fonction du thème que je décline. Par exemple pour une exposition qui s’appelait "souvenirs d’enfance" il y avait des matériaux nobles tels que l''or car j''estime avoir eu une petite enfance dorée. Mais il y avait aussi des matériaux tout simples,  du tissu, des boutons, toute chose très rudimentaire que l’on trouvait   dans les maisons à l’époque de mon enfance. Donc cette exposition " souvenirs d’enfance " forme ce que j’appelle une collection   de papiers encadrés. J’ai formé d’autres collections telles que  l'' hommage à la lettre X " car cette lettre me fascine dans toutes ses acceptions et j’ai aussi un nouveau thème que je suis en train de décliner, c’est le thème des " signes automatiques " qui sont les signes que l’on griffonne sur des bouts de papier, sur la fin des listes de courses,  sur tout petit papier  où l’on  relève un numéro de téléphone... Ces signes je les ai comme mis en musique et je suis en train de former une nouvelle collection de  tableaux  sur ce thème. Chaque tableau en lui-même n’a pas de titre et est complètement abstrait  et la matière et  les matériaux que je peux éventuellement ajouter sont choisis en fonction de ce thème. Je m''autorise tous les matériaux pourvu qu''ils soient pérennes. Tous les tableaux sont peints sur du papier et sont encadrés en blanc et je dois dire que les espaces emprisonnés par des graphismes contiennent souvent du blanc qui est pour moi comme une couleur de respiration. Après avoir réalisé plusieurs expositions personnelles et participé à des salons j''éprouve le besoin de présenter mon exposition  " papiers d''atelier "  dans un cadre plus " naturel " et intime : mon atelier. C''est la raison pour laquelle j''organise pour une semaine, du 22 au 28 mars 2009 inclus, une exposition dans mon atelier situé à Bouafle, 39 rue Saint Martin, où seront présentées diverses collections.

 

Danielle DUMONTEL