En 1898, le château de Dives est mis en vente. La vente est confiée à deux notaires : Maître Sefour,  Notaire à Chaulnes (Somme) et Maître Delaidde, Notaire à Lassigny (Oise). Ils rédigent une notice descriptive qui permet de se faire une idée précise de ce qu'est la propriété.

Vue du château de Dives avant 1917
Le château vu depuis le plan d'eau

À vendre Château et parc de Dives, près Noyon,

arrondissement de Compiègne.

 

Notice.

 

Cette propriété située commune de Dives, à 10 km de Noyon, est placée près de l'église, entre la route départementale de Beauvais à Noyon, et la gare de Dives dont elle n'est pas éloigné de plus de  250 mètres ( ligne de Noyon à Lassigny) permettant d'aller à Paris en 2h30 minutes.

Le château récemment restauré et remis à neuf, de style gothique Renaissance, est un ensemble très agréable ; Il est exposée au sud-ouest et entouré dans le périmètre du jardin anglais par de grands fossés d'eau courante et poissonneuse, en communication directe avec la rivière de la Divette, dont la source est à Dives même.

Par voiture il ne faut pas plus d'une demi-heure pour aller à Noyon ( ligne de Paris à Saint-Quentin) ou à Roye sur Matz (ligne de Compiègne à Montdidier).

Le Château réuni toutes les conditions de salubrité et  de confort désirables avec l'avantage du bon air et de la tranquillité, tout en étant à proximité de centres animés. 

L'ensemble de la propriété, clos par des murs, haies, treillis en fil de fer ou fossés, est d'une superficie totale de 14 hectares 28 ares, dont deux hectares sont occupés par l'emplacement des bâtiments et cours, y compris les communs, étang et fossés, jardin anglais et potager avec belle serre et orangerie.

L'entrée sur la route de Noyon à Beauvais, est précédée d'une petite place publique close vers la façade du château par des murs d'appui donnant sur un fossé saut-de-loup avec eau courante (le propriétaire du château a le droit de planter des arbres sur la place publique en façade).

 

Belle grille en fer forgé attaché à deux pilastres de pierres et briques surmontés de deux lions en pierre sculptée, précédant le pont de pierres, parapets sur deux arches de plein cintre, jeté sur le saut de loup et donnant accès au passage sous le pavillon ci-après.

En façade vers la route, pavillon formant aile du château, construit en pierres et briques; le passage sous ce pavillon est fermée par une grande porte pleine à deux vantaux dont une avec porte guichetière ; le fronton à modillon et les bandeaux pilastres de cette grande porte sont en pierre de taille sculptée et ornée, ainsi que les bandeaux supérieurs du premier étage.

Dans la cour se trouve la façade principale du château composée de deux corps de bâtiments à la suite dont l’un est entièrement neuf et très artistique, l'autre est l'ancien Château avec tour à créneaux et une tourelle formant un ensemble très agréable.  Sur la tour existe une terrasse de laquelle la vue embrasse un magnifique horizon.

Toutes ces constructions sont en pierre de taille, sauf le pavillon en façade sur la route qui est construit en pierres et briques ; le tout est nouvellement restaurée et couvert en ardoise.

La distribution des principaux bâtiments du château, quoique ayant communication directe entre eux, intérieurement, permet d'en faire plusieurs logements distincts.

Le chauffage est réparti au moyen d'un grand calorifère nouveau système situé au sous-sol du pavillon en façade vers la route.

WC à tous les étages du bâtiment.

Le pavillon comprend au rez-de-chaussée sous-sol, à droite calorifère, et cave à charbon, à gauche caveaux réserve à légumes et fruitier; au premier étage salle à manger parquetée, belle cheminée marbre et de chaque côté armoire placard avec porte à deux vantaux à vitraux, boiseries sur le pourtour à 1,50 m de hauteur ; plafond mouluré, deux cabinets et une autre belle salle parquetée, cheminée marbre, boiseries au pourtour, plafond mouluré, ces deux pièces sont commandées par un couloir donnant sur la cour et au bout duquel se trouve un cabinet de dégagement.

Au second, deux chambres à coucher ; avec cabinet de toilette et cheminée, grenier au-dessus grande salles parquetées et lambrissées, avec cinq fenêtres à vitraux à personnages du XVIe siècle, une cheminée à hotte pierre sculptée et autre cheminée à tablette en chêne, plafonds soliveaux apparents. Les portes sont en bois de chêne à petits panneaux, à glaces embrevés

Première étage: palier, cuisine office et petite antichambre précédant une grande salle lambrissés sur les pourtour ayant quatre croisées à vitraux, porte-fenêtre donnant sur un balcon en pierre avec balustrade, cheminée en pierre sculptée, plafond en ogive, poutres apparentes portes en chêne à petits panneaux à glace embrevés ; les panneaux de la porte d'entrée de la grande salle, ainsi que les bandeaux de chambranles sont ornés de sculptures.

Vieux château : au rez-de-chaussée, caveau sous la tour principale, vestibule, cage d’escalier, cuisine, arrière-cuisine, buanderie et fournil; au première étage, quatre chambres commandées par un couloir, belle chambre dans la tour, au deuxième étage même disposition. Escalier dans petite tourelle conduisant au belvédère de la tour principale au-dessus duquel existe, en outre une terrasse. Grenier sur tous les bâtiments.

 Les communs construits à l'extrémité du jardin anglais comprennent en un principal corps de bâtiments neufs, une écurie parfaitement aménagée avec stalles pour cinq chevaux, grande remise, sellerie et logement de jardinier très confortable; au-dessus des écuries, greniers à grains et fourrages et trois chambres de domestiques. 

Par derrière, une suite de petites constructions comprenant chenil, pigeonnier, étable, etc, cours close de murs sur les faces opposées aux constructions; au milieu, mare en maçonnerie, le tout de construction récente en pierres et briques couvert de tuiles.

 Il existe encore d'autres bâtiments ruraux très importants vers la route de Noyon, ayant entrée indépendante par la place et dans lesquels on peut aménager une ferme, avec belle cour plantée de marronniers au pourtour, une mare en maçonnerie existe au milieu permettant de faire l'élevage de bestiaux dans les belles pâtures planté d'arbres fruitiers, situées derrière les communs.

Jardin potager entouré de murs, bien planté d’espaliers en pleine vigueur, treilles,  pêchers, abricotiers, poiriers, pommiers, etc, serre et  orangerie chauffées par calorifère.

Pièce d’eau vive  et poissonneuse avec petite île au milieu.

Grand parc où passe la rivière de la Divette planté de massif  d'arbres d'agrément et de taillis avec arbres de haute futaie en valeur;  belle prairies plantées d'arbres fruitiers, closes et divisées pour permettre l'élevage de chevaux ou bestiaux. 

 

Pour visiter la propriété s'adresser sur les lieux.

 

Pour tous autres renseignements et pour traiter, s’adresser à Maître Sefour,  Notaire à Chaulnes (Somme) ou à Maître Delaidde, Notaire à Lassigny (Oise).